Voeux 2021, le choix d’un futur meilleur

Voeux 2021, le choix d’un futur meilleur

Vive 2021

Pour celles et ceux qui veulent que cette nouvelle année soit sereine pour leur santé, leur coté affectif, social et matériel, le résultat sera la conséquence de leurs décisions. Il faut donc faire l’effort nécessaire à sa réussite.

Sans écarter le fait que nous vivons en société, nous ne devons pas minimiser notre capacité à décider de tout ce qui peut l’être pour nous-mêmes. En effet notre futur dépend grandement de nos actions, non-actions, pensées passées et
présentes.
De même, notre vie actuelle est le fruit des décisions prises et appliquées les années passées.

2021 un futur meilleur

Un passé parfois un peu lourd à supporter

Avoir contracté un crédit il y a quelques années ou avoir choisi un métier peu porteur aujourd’hui peut nous amener à remettre en cause nos décisions passées. On peut accepter les conséquences de ces choix ou les repenser et les aménager.
Dans le cas où notre vie actuelle ne nous réjouit pas, nous ne devons pas pour autant rester dans le déni. Un petit coup d’œil sincère dans le rétroviseur du temps, nous aidera à comprendre les raisons qui nous ont poussé à prendre ces décisions… et à analyser nos éventuels déboires actuels.

Seule une réflexion sincère nous aidera à en tirer les meilleurs enseignements.
L’acceptation de ces choix et des événements nous concernant sera nécessaire pour un lâcher prise sans douleur.

L’importance de nos décisions

Il nous arrive tous les jours de prendre des décisions, de bonne foi, sans en connaître à l’avance toutes les conséquences. En effet, chaque décision comporte une part de risque, d’incertitude que nous essayons de réduire, mais qui n’est jamais nulle.

Parce que nous n’avons pas, à l’instant ou nous prenons ces décisions, la connaissance du futur, nous pouvons nous tromper. Il ne faut pas faire endosser aux autres les causes de nos éventuels échecs.

Ces échecs peuvent être dû à nos erreurs d’estimation, à une évolution de la société différente de ce que nous imaginions ou tout simplement à des décisions que nous avons prises sous l’emprise de la colère, de la jalousie ou de tout autre sentiment inavouable qui a déformé la réalité.

Trouver la cause et nous aurons la solution.

Il nous faut découvrir la vraie raison de nos échecs. Cette prise de conscience va nous ouvrir le catalogue des remèdes possibles, gratuits, avec effets secondaires salutaires.
Il nous suffit d’écrire l’ordonnance de notre automédication : respect et volonté à discrétion pour commencer.

Examen de conscience sincère avec les éventuels pardons nécessaires envers des personnes rencontrées, avec lesquelles nous avons eu des échanges sans trop de respect.

Le respect

Nous y voila le respect, ce mot simple, compris par tous, mais qu’il nous arrive d’oublier. Le respect avec sa pointe d’humilité à son ennemi. Très répandu chez l’humain du XXIème siècle : la vanité est le défaut aux plus nombreuses conséquences néfastes.
La vanité favorise chez l’humain le développement de nombreux dérangements de santé. Je vais vous en citer quelques uns :
Les problèmes artériels, de sang, d’estomac, neurologiques, de thyroïde, d’AVC, d’arthralgie, d’asthme, de dépression, Borréliose, d’insuffisance respiratoire etc…

En prenant la décision d’adopter le compagnon respect nous améliorons notre vie dans tous ses aspects.
On me demande souvent de l’aide pour résoudre des problèmes  récurrents depuis fort longtemps : La santé, le travail, les amours  ou l’argent qui manque.
A l’examen de ces cas je trouve toujours, malheureusement,  les défauts suivants : vanité, vengeance, violence, rancœur, jalousie, médisance, méchanceté et nouvellement la haine.

Le respect - un futur meilleur
Mots Respect - un futur meilleur

La recherche de la vérité

Il est maintenant intéressant de connaître ou de reconnaître quelques vérités implacables et irrémédiables pour qui veut se pencher pour les étudier.
Le hasard, la chance, le malheur, la malchance n’existent pas. Sommes-nous nombreux à comprendre et accepter ces mots ?
Nous sommes à l’origine de tout ce qui nous arrive, de manière directe ou indirecte. Évidemment en ne regardant que les conséquences, on “oublie” d’en chercher la cause, ce qui rend l’analyse plus simple et plus agréable, mais totalement fausse. La recherche de la cause, de la prise de décision qui a conduit à la situation actuelle est souvent source de déplaisirs.
Ainsi,  entreprendre ces travaux de recherches n’est possible que si l’on est prêt à accepter d’en porter la responsabilité.
Pour les personnes qui veulent vraiment obtenir un futur meilleur,  que les choses changent,  il est indispensable et urgent de faire cette analyse de sa propre vie, en n’incriminant personne et sans se dévaloriser soi-même.
Maintenant, vivre avec respect ne veut pas dire être en accord avec toutes les idées des uns et des autres. Respecter c’est ne pas faire aux autres ce que vous ne voulez pas que l’on vous fasse.
C’est aussi avoir avec les autres, l’attitude que vous voudriez qu’ils adoptent avec vous.

Les différences d’opinion

Respecter c’est accepter les différences. Nous avons tous un passé, un vécu différent qui nous amène à penser et à agir différemment. Respecter, c’est donc accepter le passé de notre interlocuteur. C’est aussi essayer de le comprendre et ne pas chercher à interpréter ses paroles ou ses actes avec notre propre raisonnement.
Respecter l’autre cela concourt aussi à ce que l’autre nous respecte plus facilement.
En respectant l’autre, le désaccord de départ aboutira à des explications et souvent se terminera par des sourires. 

Ce qui crée la tension entre deux individus n’est souvent qu’une crainte mutuelle de ne pas être compris, de ne pas pouvoir s’exprimer et au final une frustration dont l’issue se matérialise par une violence réciproque.
Respecter l’autre c’est accepter que l’autre ait une pensée différente parce que sa vie n’a
pas été identique à la nôtre, peut-être plus difficile que la nôtre. La manière de se comporter en société est une conséquence du passé, de l’éducation et des moyens de communiquer qui nous ont été inculqués.
Pour engager le dialogue, il faut modestement  faire comprendre ce qui nous est inconnu (de l’autre).

Le négatif attire le négatif

Le respect a aussi un avantage certain.
Lorsque nous échangeons, nous pensons généralement à ce que nous allons développer.
C’est à ce moment-là que notre langage va participer à notre future santé.
En ayant une idée négative nous formulons du négatif dans votre tête sous forme d’une onde porteuse qui va se diriger par la loi d’attraction sur une onde négative créé par un organe malade, que nous allons aggraver.
Si au contraire nous formulons des idées ou pensées positives, conciliantes, tolérantes envers une personne avec qui vous n’avons pas d’atomes crochus, des ondes positives vont être crées par notre cerveau.
Ce sont des ondes positives qui vont aller par attirance à l’organe qui en a le plus besoin pour être soigné.
Pour conclure, je voudrais citer l’exemple d’une personne qui illustre au mieux mon propos.

Un magnifique exemple pour un futur meilleur

Robert MARCHAND demeure au 1er étage d’une HLM située dans l’est de la  banlieue parisienne. Il y a quelques semaines je l’avais entendu répondre à une interview télévisée. Il a expliqué qu’il pratique le vélo et qu’il se charge lui-même de le monter à l’étage. Il prépare ses repas et fait son ménage.
Cet homme, lorsqu’il avait 106 ans,  a couru 25 kilomètres dans l’heure sur une piste.
C’est le record du monde des plus de 100 ans.
Les scientifiques ont étudié son cas mais rien de particulier n’est ressorti de ces différentes études.
Aujourd’hui il a 109 ans. J’ai sa photo depuis longtemps. Il m’avait émerveillé. Aujourd’hui, afin de partager les résultats avec vous, je l’ai analysé par la radiesthésie. Ces résultats, encourageants, donnent espoir et rassurent sur l’avenir et sur un futur meilleur.

Sante parfaite = 100% très bonne
Défauts = 0 je dis bien zéro !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.