Statuettes, Objets, Pendules, Livres, Talisman et autres

Cet article a été mis à jour il y a

Bonjour

Beaucoup de personnes s’imaginent que par l’intermédiaire de gravures, photos, livres, statuettes ou autres objets, être protégées de toutes sortes de choses . Hélas il n’en est rien. La seule protection efficace : c’est une élévation spirituelle suffisante. « Aimez vous les uns les autres ».

De plus très souvent, certaines catégories de statuettes, objets, livres aux titres plus vrais que la vérité, dégagent en permanence des ondes négatives très puissantes ; qui se rechargent en négatif perpétuellement. Pour ceux qui savent détecter le négatif, je vous engage  à contrôler ce que je viens d’écrire.

Par ailleurs, sur ce site, vous pouvez trouver un cadran de mesures « aimez-vous les uns les autres ». Sur ce cadran, une personne évaluée au delà de 2.5 / 7, devient inaccessible aux  entités et plus on approche de 7, plus la vie est intéressante et valorisée. Condition sine qua non : s’évaluer avec un pendule non chargé et soi même également non chargé.

Les pendules hébraïques YOD et KAF vous diront presque tout, le pendule vérité complétera la sentence, en vrai ou faux.

Donc contrôlez ces deux points avant toute évaluation sur le cadran « aimez-vous les uns les autres ».

Cet article a 3 commentaires

  1. Sans aller jusque là et sans passer par tout cela, la simple curiosité intellectuelle et le souhait de comprendre les gens, peuvent amener effectivement, comme ce fut mon cas à m’éloigner de la croyance en Dieu par sa remise en question au gré des rencontres ou encore s’en se rendre compte qu’on s’y éloigne petit à petit et qu’on introduit chez soi par la même occasion de la négativité, même par des livres…cela s’établit insidieusement sur de nombreuses années…jusqu’au jour où…la négativité nous dépasse.

    Je crois que mon exemple y répond fort bien ! Le test aux pendules aussi ! Si déjà on se pose la question, c’est que la croyance n’a pas été totalement anéantie et que l’espoir aussi peu renaître.

    « L’homme est l’être qui cherche Dieu.
    Et même après l’avoir trouvé, il continue à le chercher. Et s’il le cherche avec sincérité, il l’a déjà trouvé. Dans un célèbre texte de Pascal, Jésus dit à l’homme : « Console-toi, tu ne me chercherais pas si tu ne m’avais déjà trouvé. » (B. Pascal, Pensées, p. 553 : « Le mystère de Jésus ».) . Telle est la vérité sur l’homme.  » Jean-Paul II – Audience générale – 1978

    D’où la question sans vouloir imposer quoique ce soit à quiconque.

    Aimer l’autre, c’est aussi le comprendre sans pour autant se renier ni oublier ses croyances. C’est aussi une leçon que je viens d’apprendre par ce test. Mais peut-être qu’effectivement, le simple fait de poser la question, c’est aussi amener chacun à méditer ne serait-ce qu’un moment sur la question, et de savoir de quelle manière on y croit et où on en est par rapport à sa croyance en Dieu.

  2. Bonjour,

    Suite à des ressentis plus « exacerbés », je confirme et peux témoigner d’avoir été surprise dans un magasin de décoration de ressentir comme des pics d’agressions dans le dos. Je me retourne et là, je vois à ma grande surprise pleins de statuettes de bouddhas dont 1 très grand de couleur verte !!!! Je change de rayon, les pics disparaissent. Je reviens, je ressentais le tout comme une agression. Surprise, car les statuettes représentent pour moi : sagesse, repos, méditation. J’ai expérimenté cela dans plusieurs magasins et chez plusieurs amis qui n’ont pas fait de nettoyage géobiologique. L’expérience est reproductible en ce qui me concerne et invariablement avec la même réponse : ressenti négatif. Pourtant intellectuellement, j’étais à l’opposé et j’ai toujours vu cela avec bienveillance.

    Je vais chez une amie, qui venait de faire un nettoyage géobiologique. Tout était positif, mais je ressentais une certaine négativité. Je vois une grande statuette de Bouddha très jolie. Je mets ma main, je ressens des picotements. Je prends mes pendules hébraïques, qui tournent allègrement. Je décide de mettre la statuette sur un keargwenn. Au bout d’une heure je recontrôle. Là, même sur le keargwenn, la statue ne se décharge pas. Je me contrôle. Je contrôle autre chose. Positif. La statue négative. Je vois un peu plus loin une image de bouddha. Même scénario. Impossible à décharger.

    Même chose chez une autre amie concernant une des prières des 72 anges de la Kabbale. Je rentre chez moi, et décide de contrôler mes petites statuettes de Bouddha. Idem. Je contrôle quelques phrases du Coran, positif. La Thora : positif ; la Bible : positif ; Les prières de l’abbé Julio : négatif, le taoïsme : positif ; ho’oponopono: positif ; certains livres de méditation positifs, d’autres négatifs. Ceux négatifs sont écrits par des bouddhistes.

    En tant qu’ancienne libraire, je possède près de 1 800 ouvrages. En cours de déménagement, avant de mettre les ouvrages en cartons et/ou en sacs, je décide de vérifier par hasard et suite aux expériences citées précédemment tous les ouvrages classés dans la catégorie : spirituel, ésotérisme, sagesse. j’ai enlevé la négativité de nombreux ouvrages sans problème. Ceux impossibles à décharger : le bouddhisme ; prières des anges de la kabbale ; les ouvrages écris par des gnostiques ; des ouvrages sur la sorcellerie ; des ouvrages écris par des auteurs de franc-maçonnerie ; des ouvrages d’auteurs new-age, des ouvrages de radiesthésie contenant des S.C.A.P.S. (et je n’ai pas finit de tout contrôler !!!!).

    Je vous avouerai que j’ai été très perplexe par ces résultats. J’ai re-contrôlé à plusieurs reprises à différents moments. J’ai douté de moi car mon ressenti était en contradiction avec mon raisonnement intellectuel. Cela m’a fait réfléchir. J’ai relu alors certains ouvrages pour tenter de comprendre. J’en suis arrivée à la conclusion suivante après quelques recherches sur le net sur certains auteurs et relecture des ouvrages :

    – Les ouvrages dit « spirituels et/ou ésotériques et/ou new-age » écris par des personnes qui ne le sont pas ou qui ne l’étaient pas dans leurs pensées et qui n’agissent ou n’agissaient pas de façon réellement spirituelle ressortent de façon négative.

    – Les ouvrages et/ou statuettes à caractère spirituelle façonnées ou écris par une personne « négative » seront chargées négativement même si cette personne vous semble extérieurement spirituelle.

    – Les ouvrages dont les pensées vont vers l’idée que Dieu est réduit à l’Homme ou que l’Homme EST Dieu ou que Dieu EST L’Homme sont systématiquement négatifs. Il en va de même pour toutes les statuettes qui réduisent Dieu à la Statuette.
    – Les ouvrages dont les pensées vont vers l’idée que Dieu est au-dessus de l’Homme et à l’origine de la Création sont chargés positivement.

    J’ai hésité à citer le bouddhisme car pour de nombreuses personnes ce n’est pas considéré comme néfaste. Il y a de nombreuses personnes bouddhistes ou attirées par la spiritualité qui sont sincèrement généreuses, honnêtes et qui considèrent que Dieu est en l’homme. Contrôlez vous et vous verrez une négativité constante. Donc, on peut faire tous les efforts possibles, même si nous tentons au quotidien d’être une personne de valeur. Inexorablement au niveau croyance, nous vibrerons négativement. Maintenant, si vous persister à penser que le bouddhisme est ce qui a de mieux. Essayez de penser que Dieu est au-dessus de toute création, et prenez dedans toutes les choses positives du bouddhisme. Il y en a, mais ne croyez pas au fait de la destruction de l’égo et que tout n’est qu’illusion. Certaines choses sont ou peuvent paraître illusoires c’est là que réside là aussi le discernement.

    Si toutes les citations bouddhistes étaient dites avec l’esprit que Dieu est à l’origine de tout et créateur de l’Univers, alors ce serait positif et là ce serait une formidable religion ou courant philosophique pleins de sagesse. Or il n’en ai rien. Après relecture, je me suis rendue compte de nombreuses contradictions dans la façon d’aborder le bouddhisme. Pour les gnostiques comme pour les bouddhistes tout n’est qu’illusion, l’égo est à détruire, est à disparaître. Détruire son égo est d’une certaine façon ne pas s’aimer et donc ne pas pouvoir aimer l’autre. Or Dieu créateur de toute chose, ne demande pas de se détruire. C’est je pense pour cela que ces ouvrages apparaîssent de façon négative. Le problème des gnostiques et ou des bouddhistes et ou de la philosophie franc maçonne c’est qu’ils se servent de rites religieux et sacrés tout en cachant la recommandation de la destruction du soi même si tout est enrobée de façon très sage. C’est là que notre discernement est mis à l’épreuve.

    Ceci n’engage que moi. Je peux affirmer que la négativité attire la négativité. J’ai réalisé pour la première fois en plus de 25 ans, le nombre de livres anormalement élevés de mon rayon : spiritualité, ésotérique , new âge dont de nombreux ouvrages que je n’avais pas lu et impossible à décharger. Je suis le genre passionnée de livres et jeter et/ou détruire un livre est contraire à mes valeurs intellectuelles. J’en avais plus de 150 ouvrages !!!

    Je me suis retrouvée face à la réalité suivante : que dois-je faire ???
    1 ) Les détruire ? Faire un autodafé pour une libraire, impossible intellectuellement. De plus, j’habite un appartement, en ville, point de voiture.
    2) Les jeter à la poubelle ? Oui, et je fais confiance à Dieu pour qu’ils soient détruits.
    3 ) Les vendre ? Oui, comme j’ai besoin d’argent, ce serait l’idéal. Le problème c’est qu’un problème de conscience se mit à pointer : NE PAS FAIRE AUX AUTRES CE QUE VOUS NE VOULEZ PAS QUE L’ON VOUS FASSE
    et donc, est ce que j’aimerai qu’on me vende un livre en sachant qu’il est chargé négativement ? NON !
    Les libraires qui m’ont vendu ses ouvrages ne savaient pas que ces livres étaient chargés négativement. Moi je le sais. Donc, je me trouve devant la solution 2 en ACCEPTANT TOUS LES ENNUIS du fait de mon ignorance !

    J’ai accepté la solution 2 faute de pouvoir accepter la solution 1. Mais depuis, il y a des choses qui se sont décanter et des situations administratives qui se sont débloquées de façon positive. Je peux vous assurer qu’aujourd’hui, je n’ai plus cette frénésie d’acheter des ouvrages inutiles dans le domaine spirituels. Je n’en ai plus besoin et je fais des économies. J’ai trouvé ce que je cherchais dans ce domaine là ! Encore une fois, ceci n’engage que moi, mais si vous avez des ouvrages et que vous doutez de vous ou de mes propos : utilisez les deux pendules hébraïques et vous comprendrez par vous même.

    Test simple : contrôler la polarité de ses phrases après être sûrs d’être déchargés :

    – Dieu est au-dessus de l’homme
    – Dieu est en l’homme
    – l’Homme est Dieu
    – Dieu est créateur de l’Univers

    Alors croire ou ne pas croire en Dieu ?

    1. Croire ou ne pas croire c’est déjà une question de trop vis avis de la misère morale actuelle La croyance est remplacée par une sorte d’existentialisme passant par les touts tout de suite les jouissances exacerbées magnifiées par les stupéfiants anxiolytiques et les fuites en avant vers des pseudos sectes et la dépravation galopante, aboutissant a la création des nombreuses associations de défenses de tout parce que le respect est désuet
      Bt

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
Translate / Traduire
×
×

Panier