Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

LES PRECURSEURS

Cet article a été mis à jour il y a

 En 1879
Un Docteur Anglais constate que dans les maisons  à l’aplomb des courants d’eau bordant la Tamise les cancers sont beaucoup plus fréquents qu’ailleurs

 25 avril 1927
Les bases Scientifiques de la Géobiologie remontent au 25 avril 1927 ; Le Professeur DARSONVAL présente à l’Académie des Sciences de Paris un rapport mettant en évidence les fréquences des cancers dans les maisons situées sur les failles géologiques

 Mars 1927
Monsieur STELLIS de Clermont-Ferrand avait présenté la même conséquence sur une faille volcanique

 4 juillet 1927
Le Professeur LAKOVSKI fait lui aussi une communication à l’Académie des Sciences de Paris : un rapport sur une expérience avec un électroscope se déchargeant sur des failles, confronté avec les statistiques du Ministère de la Santé, fait ressortir que ces failles provoquent des cancers trois fois plus fréquemment qu’ailleurs Là je pense que ce sont aussi les veines d eau et surtout le coté gauche bt

 En 1929
Le Baron Von POHL en Allemagne a constaté que les maisons à cancers dans une ville de Bavière se trouvaient à l’aplomb des cours d’eau souterrains

 En 1930
Le pharmacien ROBINET de Moret sur Loing constate que le taux de cancers est beaucoup plus élevé lorsque les carences du sol sont présentes ou sous les lignes à haute tension

 De 1932 à 1939
De nombreuses expériences qui ont été menées en Suisse par LIENERT et JENNY avec 24 000 souris dont les cages étaient posées alternativement sur des courants d’eau et des zones neutres ont obtenu les mêmes résultats que ci-dessus

 En 1934
Le Docteur Victor RAMBAUD à Marburg en Allemagne a prouvé scientifiquement à l’aide d’un géoscope que l’intensité du champ magnétique était modifiée à l’aplomb des failles géologiques

 En 1936
Le Commandant Henri CHRETIEN, dans un livre, avance l’idée que la cause des cancers n’est pas due au chimique mais au physique.
Je confirme à 100% ce que ce Monsieur à écrit, j’ai lu ses livres certains préfacés par d’illustres médecins et scientifiques de cette époque!

 En 1935 et 1936
L’Abbé MERMET et le Révérend Père Belge Achille DEBUSQUOIT, Pape de la géobiologie et reconnu comme tel, mettent tous deux en évidence qu’au droit des cours d’eau souterrains plusieurs sortes de pathologies graves apparaissent telles que cancers, arthroses, maladies cardio-vasculaires, insomnies, maladies respiratoires, asthme, convulsions, eczéma  etc…

 En 1947
Le Docteur PEYRE de Bagnole sur Orne met en évidence un réseau géomagnétique qui porte son nom. Il écrit un livre sur la possibilité de pathologies importantes au droit des réseaux dans leurs parties négatives pour le végétal, l’animal et l’humain

 En 1951
Le Docteur Ernst HARTMANN en Allemagne, ayant fait ses études à l’Université d’Heidelberg, a mis en évidence le réseau H qui porte son nom. Le croisement négatif de ce réseau est appelé de nos jours Point ou Nœud géo-pathogène. Par ailleurs, il a fondé les bases objectives de la géobiologie et de la géo pathologie.

Depuis 2005
Modestement et sans relâche je confirme  quotidiennement ce qui précède

A suivre……Lu dans « DICAUTRE » de Louis ROZIER (Éditions Mosaïque)
On peut ne  pas être d’accord avec ce que j’écris dans ce cas expliquez le moi par la boite contact

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
Translate / Traduire
×
×

Panier