Le Covid-19, une fin annoncée

Le Covid-19, une fin annoncée

Le Covid-19, coronavirus extra naturel apparu à Wuhan, en Chine au cours de l’année 2019. Certains supposent qu’il était déjà présent dès le mois d’août. Ce virus est, comme nous le constatons tous, terriblement actif et nuisible.

Les effets du Covid-19

Ce virus détruit les alvéoles pulmonaires très rapidement chez les personnes faibles. On le sait tous, les personnes faibles sont celles qui sont atteintes de maladies graves. On peut citer en particulier les atteintes du système cardio-vasculaire, respiratoire,  immunitaire, endocrinien, neurovégétatif ou du système osseux.

Pour les radiesthésistes avertis,  les personnes vulnérables sont aussi les personnes très négatives, porteuses d’âmes désincarnées. En effet la fréquence négative du coronavirus est voisine de la fréquence de l’onde létale ou magie noire (pour ceux qui la nomment ainsi).

Mes actions contre le Covid-19

Sans trop savoir où j’allais, je suis intervenu sur ce virus une première fois le 1er avril 2020. Le 3 avril au soir il n avait plus d’activités nuisibles. A tort je m’en suis écarté. Il est reparti dans le nuisible. Malgré cela le 8 avril il y a eu le commencement de la décroissance dans les services de réanimations je l’avais annoncé pour le 7 avril dans un article posté sur Facebook.

Je suis intervenu à nouveau sur ce virus le 11 avril avec un autre soin et pour durer jusqu’à la fin de cette pandémie.

Depuis le 12 avril, il est inactif et surtout, il n’a plus la faculté de contaminer.

En partant de cette date, si on ajoute la période d’incubation, nous arrivons au 26 avril 2020. A cette date, la pandémie doit s arrêter car les derniers contaminés ne seront plus contagieux. Ceci n’exclue pas, durant quelques semaines encore, pour certains de ceux déjà atteints, des complications dues à leur état de santé.

Tout ceci sous la couverture de Dieu

Cet article a 5 commentaires

  1. JOUBERT

    Superbe! Merci! Des professeurs de médecine en poste dans les hôpitaux ou dans les instances scientifiques ont-ils été informés de vos recherches et les ont-ils partagées?
    Il me vient également l’envie d’une précision: Vos travaux vous permettent ils de penser que ce virus est définitivement éradiqué (renvoyé au néant, mort) ou peut-on craindre qu’il ne réapparaisse plus tard (automne ou hiver) de nouveau sous la même forme ou bien après avoir muté avec d’autres caractéristiques?
    Pourrez-vous ultérieurement nous éclairer sur les maladies neurologiques conséquences d’une contamination asymptomatique évoquées à la fin d’un article précédent?
    Dans l’attente du plaisir de vous lire sur tous ces sujets ou d’autres, je vous souhaite la plus belle des journées.

    1. Bernard TENAND

      Je ne peux prendre personnellement cette initiative par contre vous ou d’autre, vous le pouvez.
      Ce virus est un organisme il vit ou survit dans des fréquences négatives donc tant que des fréquences négatives sont présentes il pourra se réactiver éventuellement sous des formes différentes
      Oui, d’ici quelques temps, en ce moment je soigne plusieurs personnes autistes, Alzheimer, Parkinson et autres les résultats commencent à être positifs.

  2. JOUBERT

    MERCI Mr Tenand! A suivre…

  3. Sun

    Les chauffage à bain d’huiles son radioactif. Est-ce que le son même quand ils ne sont pas branché sur le secteur est en marche?

    1. Bernard TENAND

      OUI meme éteint parce quil doit contenir une piece radioactive

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.