Le corps et le palais

LE CORPS et le PALAIS

 

Pourquoi le corps et le palais me direz-vous ?
Tout simplement  parce que si les deux sont imbriqués physiquement, pour autant, ils ne sont pas toujours d’accord !
Pourquoi s’occuper du corps dans la géobiologie ? A mon humble avis de quêteur, le bio de géobiologie c’est la vie, donc,  aussi bien la vie du corps. A quoi servirait-il de séjourner dans un lieu sain, si par ailleurs le corps réceptacle de tout ce qui se passe,  est mal considéré ? (Tiens vu plus haut, mal considéré = mal aimé ? )
La démarche du client qui demande une intervention géobiologique n’est-elle pas provoquée, guidée, ou déclenchée, par un état de santé qui ne lui convient pas ?
Je ne prétends absolument pas détenir la vérité, je cherche, je lis, j’écoute, je questionne,  j’étudie, je mesure, je teste, je remarque, j’essaie prudemment, je constate, je doute et quelquefois je suis content d’avoir pu aider mon prochain.
C’est pourquoi je me demande si le géobiologue moderne ne doit pas inclure dans sa démarche une notion de globalité ?
Ne sommes- nous pas dans une tranche de vie de l’Univers, où l’on spécialise, segmente, fractionne, divise, compartimente, sectionne, en croyant bien faire ?
Dans tout projet ne faut-il pas,à un moment donné, avoir une vue d’ensemble ? Le travail en solitaire ne peut-il produire de grosses erreurs ? Ou tout simplement conduire à côté du but recherché ?
Le corps  a besoin pour fonctionner d’une certaine quantité de nourriture.
Quand j ai appris la réflexologie plantaire avec le Docteur Faure Alderson, il m’a fallu étudier pendant une année l’anatomie humaine. (Il parait qu’il faut l’étudier sept fois pour prétendre la connaître un peu)
Cependant on apprend que personne n’est constitué à l’identique.
Les morphologies différentes demandent des attentions différentes.
Les gênes dont nous héritons nous sont propres.
Les pays où nous naissons n’ont pas les mêmes coutumes de nourriture
Les habitudes alimentaires de nos ascendants sont différentes
Notre groupe sanguin est particulier (il en existe quatre)
Notre travail, notre lieu de résidence sont particuliers
La nourriture trouvée où l’on vit est différente
Nos moyens sont différents, nos motivations aussi
Néanmoins, Il faut concilier tout cela.
Plusieurs médecins – et non des moindres – se sont penchés sur ce sujet.
Le Docteur SEIGNALET, avant l’heure, a constaté des anomalies graves dans nos habitudes alimentaires.
Dans un livre de plus de 1000 pages, il explicite et analyse en quantifiant les résultats obtenus de ce qu’il préconise.
J’ai résumé,  peut-être maladroitement, son livre en une page.
Ce qui a motivé cette démarche osée est  tout simplement l’envie que ce soit lu et appliqué : ne sommes-nous  pas là pour faciliter ?
Voici cette page  sans prétention et qui peut faire du bien…

On peut ne  pas être d’accord avec ce que j’écris dans ce cas expliquez le moi par la boite contact

 

L’ALIMENTATION OU LA TROISIÈME MÉDECINE

Livre du Docteur SEIGNALET

Préfacé par le Professeur Henri JOYEUX

ALIMENTATION HYPOTOXIQIUE

 

SUPPRIMER

Toutes les céréales (gluten)  à l’exception du RIZ, SARRASIN, MILLET, QUINOA, EPAUTRE (Attention à surveiller  tous les aliments qui en contiennent)

 

SUPPRIMER

Tous les laits animaux et tous leurs dérivés.   Toutes les  graisses animales (Attention à surveiller tous les aliments qui en contiennent)

SUPPRIMER

Les sucres blancs, boissons sucrées et gazéifiées et tous les produits raffinés

 

MODÉRER

le sel et les poivres, piments etc…

 

MANGER

Un maximum d’aliments crus ou cuits à une température inférieure

à 100° (Ceci vaut pour poissons, viandes et légumes)

 

CHOISIR

Si possible des aliments BIOLOGIQUES proches des produits Originels

CONSOMMER

Des huiles végétales vierges  à prédominance olive mélangées avec

 colza, sésame, carthame, tournesol,  de première pression à froid

 

 

PRENDRE

Des Sels magnésiens, des oligo-éléments, des vitamines

 

à doses physiologiques et des ferments lactiques

BOIRE

1 litre et demi d’eau  par jour : pH  entre 6,5 et 7  avec moins de

 60 milligrammes  de résidus secs par litre chauffée à 180°

              (BIO ÉLECTRONIQUE Louis Claude VINCENT)

L’EAU BUE DOIT TRANSPORTER ET NE RIEN APPORTER

Bernard Tenand 2005

 

Concernant ces différentes alimentations conseillées, il faut ajouter que comme en tout  ne rien fondamentaliser  ni intégrer, en pensée unique.
Il faut aussi se faire plaisir de temps à autre, faire plaisir à son palais, pour déclencher la mélatonine ou la faire se déclencher
Il faut dire aussi que du porc issu de l’agriculture biologique reste du porc, apportant des graisses animales en quantité importante, néfastes à notre système cardiovasculaire

Il en va ainsi  pour toute l’Alimentation, bio ne veut pas dire  qu’elle convient à telle ou telle personne. Par exemple, le lait bio  est bio, certes meilleur que les laits d’agriculture industrielle, mais il reste du lait difficilement métabolisable par 95 % de nos concitoyens. Il en va de même pour les viandes dites grasses.
Maintenant que l’âme et le corps sont  sur la bonne voie , il faut réfléchir  au lieu de repos et ou de travail .

Melange_des_aliments_001[1]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
Translate / Traduire
×
×

Panier