Le cancer, entre science et radiesthésie

Le cancer, entre science et radiesthésie

Définition Scientifique

Maladie provoquée par la transformation de cellules qui deviennent anormales et prolifèrent de façon excessive. Ces cellules déréglées finissent par former une masse qu’on appelle tumeur maligne. Les cellules cancéreuses ont tendance à envahir les tissus voisins et à se détacher de la tumeur. Elles migrent alors par les vaisseaux sanguins et les vaisseaux lymphatiques pour aller former une autre tumeur (métastase).

Provenance (science)

Comment le cancer se forme-t-il ? Bien que des zones d’ombre demeurent, les connaissances s’affinent chaque jour pour le plus grand bénéfice des patients. Car identifier les facteurs qui déclenchent un cancer puis permettent son développement et sa dissémination, c’est découvrir des cibles potentielles pour de nouveaux traitements.

Comprendre les origines du cancer suppose un véritable voyage au cœur de l’organisme et des cellules.

La cellule, l’unité de base du vivant (science)

La cellule est le plus petit dénominateur commun des êtres vivants. L’être humain est composé de milliards de cellules qui chaque jour remplissent les fonctions qui leur ont été assignées. Comment ? Grâce aux protéines. La cellule fabrique elle-même ces molécules actives à partir de l’information contenue dans certaines régions de l’ADN : les gènes. Chaque gène est présent en deux exemplaires, l’un d’origine maternelle, l’autre d’origine paternelle.

L’ADN, support de l’information génétique (science)

C’est au cœur des cellules, dans le noyau, que se trouve le matériel génétique ou ADN, hérité de chaque parent au moment de la fécondation. L’ADN peut être comparé à un ruban de plus de 1 m de long, sur lequel s’inscrivent les informations génétiques. Dans l’espace réduit qu’est le noyau, il s’enroule autour de protéines, les histones, pour former une structure hautement organisée, la chromatine. Chez l’Homme, l’ADN est stocké sous forme de 23 paires de chromosomes.

Le cancer, un dysfonctionnement de la cellule
(science, partagée par la radiesthésie)

Si l’apparition d’une altération dans un gène peut perturber le bon fonctionnement de la cellule, elle n’est toutefois pas suffisante pour que s’amorce le développement d’un cancer. Plusieurs accidents sont nécessaires pour que les cellules deviennent incontrôlées et donnent naissance à une tumeur (découvrez-en plus dans le paragraphe : Le cancer, une maladie des gènes). La dissémination des cellules tumorales dans l’organisme nécessite encore l’altération d’autres mécanismes. C’est donc un processus long et complexe jalonné d’une multitude d’événements distincts d’un patient à l’autre.

Seule une meilleure connaissance de la cellule normale et de la cellule cancéreuse, des modifications génétiques à l’origine de l’apparition de la maladie, des perturbations dans l’expression de certains gènes, des erreurs de communications entre la cellule et son environnement… permettront de comprendre comment se développe un cancer et de progresser dans le traitement de cette maladie.

Le Cancer, une maladie des gènes (science)

C’est à cet endroit que le chemin de la radiesthésie et le chemin de la science se séparent.

En effet de la provenance envisagée, va dépendre le traitement.

Pour la science on va traiter les conséquences par la chimiothérapie et la radiothérapie avec les effets secondaires qui peuvent devenir primaires*

La provenance a été découverte depuis 150 ans par le baron Von Pool en Allemagne, par le belge Debusquoit, par le commandant Henri Chrétien (1879-1956) en France. Pour nous, radiesthésistes, elle n’est connue que depuis une dizaine d’années.

Le cancer provient du physique et non du chimique.

Henri Chrétien 1936 dans son livre : « la cause »
(préface par le Docteur Foveaux de Courmelles lauréat de l’académie des sciences et de Médecine)

Pour la science c’est une maladie des gènes par le truchement de la chimie, avec ses effets détruisant les cellules.

Pour nous radiesthésistes, le cancer a pour provenance l’exposition prolongée des cellules à des ondes radioactives négatives.

Ces ondes radioactives négatives sont portées par diverses manifestations ou vecteurs.

Exposition directe à la radioactivité négative

  1. Exposition directe à des éléments naturels ou industriels radioactifs négatifs : Centrale nucléaires par le polonium uranium etc. laboratoires radiographie, radiothérapie césium minéraux radioactifs négatifs et tous produits ou composés radioactifs se trouvant dans l’environnement direct des individus
  2. La projection sur notre corps en postions allongées prolongées d’ondes radioactives négatives venant des sous-sols des habitations par le truchement des veines d’eau souterraines et précisément du côte gauche dans le sens du courant, ainsi que par le radon circulant librement dans les nombreuses failles souterraines existant dans tous les continents
  3. Le port d’âmes désincarnées, les âmes désincarnées sont radioactives négatives, s’accrochant par le phénomène de la loi d’attractions suivant la polarité des individus*.

Symptômes (par la science)

Le cancer se manifeste de manière très variable. Il évolue généralement sur de nombreuses années, souvent sans occasionner de symptômes. Les symptômes suivants peuvent être des signes de cancer. En leur présence, consultez un médecin.

  • Une masse palpable, surtout si elle augmente de volume : un nodule dans un sein, sous la peau, à un ganglion, etc.
  • Un grain de beauté ou une tache cutanée qui change d’aspect, de couleur ou de taille, ou qui saigne.
  • Un saignement : du sang dans les crachats, les urines ou les selles. Pour les femmes, des pertes sanguines vaginales en cours de cycle ou après la ménopause.
  • Des symptômes persistants : une toux et des enrouements inexpliqués depuis plus de 4 semaines, une difficulté à déglutir, des nausées et des vomissements, une plaie qui ne guérit pas en 3 semaines, de la diarrhée ou de la constipation depuis 6 semaines ou plus.
  • Une rétractation ou un écoulement du mamelon.
  • Des maux de tête récidivants et violents.
  • Une fatigue extrême.
  • Une perte de poids rapide et inexpliquée.

Traitements scientifiques.

Les traitements scientifiques dispensés pour la maladie du cancer sont, à ma connaissance de deux ordres, avec des nuances

  1. La chimiothérapie
  2. La radiothérapie

Traitement par la radiesthésie

Les traitements par la radiesthésie sont de deux ordres également. Cependant une différence fondamentale nous sépare.

  1. La géobiologie correctement effectuée, c’est à dire la suppression des ondes radioactives négatives dans le lieu de vie de la personne malade qui ont provoqué cette maladie.
  2. Le traitement radiesthésiste de la personne malade par des ondes positives ajustées et projetées sur le malade avec contrôle permanent, du cote radiesthésiste et ressenti du cote malade

*J’ai été appelé à Saint-Clair sur Rhône par la maman d’une jeune femme de 46 ans pour l’aider à partir tranquillement : elle avait subi 10 années de chimiothérapie.

* En radiesthésie nous prenons en compte les humeurs d’une personne malade.

  • Définition du Larousse Disposition affective dominante et permanente d’une personne : Une jeune fille d’humeur gaie. Incompatibilité d’humeur entre deux personnes.
  • Disposition affective de base dont les variations entre une tonalité agréable (pôle du plaisir) et une tonalité désagréable (pôle de la douleur) seraient sous-tendues par une régulation neuro humorale.
  • Disposition affective passagère d’une personne, liée souvent aux circonstances : Il est d’une humeur exécrable aujourd’hui.

En radiesthésie nous nommons ces humeurs : une personne “négative” ou personne “positive”. La personne négative contenant et fabriquant des ondes négatives va attirer des ondes négatives c’est-à-dire des personnes négatives, des maladies, toute maladie est d’essences négative, comme les virus microbes et bactéries etc.

La fatalité, le malheur, le bonheur, la malchance, la chance  en radiesthésie n’existent pas.

La cause spirituelle divine est toujours en amont de toute maladie, contretemps, désagrément, désillusion et en général de tous les problèmes.

Les objecteurs constructifs sont les bienvenus.

Témoignage

Brest, le 16 mai 2020

On a diagnostiqué chez ma mère, en août 2018 un cancer de stade avancé avec tumeur principale au poumon et des métastases disséminées dans son organisme, dont certains au cerveau.

Et cela, après plusieurs A.V.C (entre autres).

Le cancérologue avait prescrit des injections d’immunothérapie à plus ou moins long terme comme ma mère était visiblement trop faible pour subir des chimiothérapies.

Son espérance de vie à l’époque, selon le même spécialiste était de 4 mois si elle ne suivait pas le traitement.

Il y a eu une injection d’immunothérapie puis nous avons tout stoppé considérant que c’était nocif pour l’organisme.

Monsieur TENAND est déjà intervenu une première fois, et les médecins ont été surpris que ma mère soit toujours de ce monde avec une pathologie si grave à leurs yeux et ayant stoppé si vite les soins curatifs.

J’ai fait à nouveau appel à Monsieur TENAND les premiers mois de 2020 car son état s’est dégradé à partir de décembre 2019.

Jambes très faibles, et grosses difficultés à s’exprimer, à maintenir son attention et à se nourrir.

Ses cachets pour les angoisses, son somnifère et d’autres qui devaient en principe lui assurer un certain confort lui grignotaient sa lucidité. Monsieur TENAND est encore intervenu avec ses soins et sur son conseil, j’ai supprimé 5 des 7 médicaments quotidiens qui s’avéraient être nocifs, ainsi que les perfusions d’eau trafiquée pour lui donner à la place de l’eau par voie orale.

Ma mère parle maintenant. Elle comprend, réfléchit comme une personne qui va sur l’âge mais qui a sa tête !

Et… Nous sommes à la mi-mai 2020, bientôt deux ans après le diagnostic “fatal” du spécialiste… elle est passée de 20 cigarettes par jour à 8 et je me retrouve avec quelqu’un qui n’est absolument pas mort et qui est une énigme pour son médecin généraliste au vu de ses analyses sanguines et de son état récent.

Ceci confirme qu’il ne faut jamais perdre espoir. On peut avoir confiance quand on trouve quelqu’un comme Monsieur TENAND qui sait ce qu’il fait !

Bref, un très grand merci à vous car j’ai en face de moi quelqu’un de bien vivant Monsieur TENAND. Chapeau !

Philippe LE MEUR

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.