A la recherche d’un idéal humain

You are currently viewing A la recherche d’un idéal humain

Qu’est ce que la Foi ?

Le comportement idéal de l’humain (l’idéal humain) ou la foi est à mon  avis ce que le Créateur attend de nous en retour, pour une longue belle et bonne vie Terrestre(1).

Comment atteindre cet idéal humain ?

  1. Croire sans aucune restriction au Créateur, convaincu qu’il a tout créé parfait à notre première incarnation.
  2. Respecter tout ce qu’il a créé,
    • C’est respecter le minéral la terre : ne pas la souiller, ne pas l’appauvrir, ne pas la surexploiter, ne pas la transformer, la conserver dans l’état ou nous aurions aimé la trouver
    • C’est respecter le végétal : ne pas le transformer ou le traiter chimiquement ou scientifiquement, ne pas le surexploiter ne pas le déplacer sans en avoir mesuré l’impact négatif ou positif pendant de longues années.
    • C’est respecter l’animal : l’aimer, ne pas, le maltraiter ou le faire souffrir, ne pas le surexploiter, ne pas le transformer chimiquement ou scientifiquement, ne pas l’avilir.

Accompagner la nature que nous ne devons pas à transformer, c’est respecter l’humain : la femme est le complément de l’homme et vice et versa. Ne pas le maltraiter ou le faire souffrir, ne pas le transformer chimiquement, physiquement ou scientifiquement, lui donner une nourriture saine(2) qui devienne son médicament.

Le respect de l’humain ne s’arrête pas là puisque le Créateur lui a donné la réflexion.

Faire un travail sur nous-même

Celle-ci nous conduit pour bien vivre soi-même et ensemble à aimer notre prochain.

Pour atteindre cet idéal humain, nous devons avoir comme unique but de “nous améliorer sans cesse” pour respecter tout ce que le Créateur nous a confié. Pour l’humain cela correspond à travailler sans relâche avec comme unique objectif : la disparition de tous nos défauts. Ceux ci sont toujours nuisibles à l’autre, aux autres, donc au Créateur et au final, à nous même.

Lorsque nous avons des addictions, des tendances à l’adultère, à l’avarice , à la colère, à la cruauté, au déni, à la duplicité, à l’égoïsme, à la gourmandise, à l’hypocrisie, à l’envie, à l’indifférence, à l’irrespect, à la jalousie, à l’ingratitude, à la lâcheté, à la luxure, à la malhonnêteté, à la mauvaise foi, à la méchanceté, à la médisance, à la méfiance, au mensonge, à l’orgueil, à la perversité, à la peur, à la rancœur, à la tricherie, à la vanité, à la vengeance ou à la violence, ces défauts sont toujours dirigés vers une personne, une autre, aux autres ou encore à nous même.

C’est cette démarche (nécessaire) qui remplit notre contrat du “Respect de la Création“.

Une démarche qui apporte ses fruits

Ma définition de la foi (qui n’engage que moi), correspond je le pense au comportement de Jésus-Christ sur la Terre. Elle m’apporte des preuves quotidiennes du côté gratifiant de mon aide. En effet depuis quelques temps j’observe que les personnes qui suivent ces règles sont celles qui passent leur longue vie sur la Terre dans les meilleures conditions.

Le Créateur, Dieu, il est inutile d’essayer de l’anthropomorphiser. En revanche vous pourrez (et je vous le souhaite), en suivant cette démarche du respect de la Création, ne plus avoir honte ou peur de l’appeler Dieu (sans murmurer ou vous cacher).

Dieu est toujours disponible et au côté de celle ou celui qui le sollicite.

Pour qu’il intervienne, il est nécessaire de Respecter Tout ce qu’il a Créé en appliquant ce petit modèle de foi.

– – – – – – – – – – – – –

(1) Je remarque depuis plusieurs années que le niveau de défauts chez une personne correspond rigoureusement à son niveau de Foi ou de Comportement Ideal de l’humain. Nos défauts attirent nos maladies et ennuis. Moins de défauts = moins de maladies et contretemps.

(2) Une nourriture saine est une nourriture 100% naturelle. Bio n’est qu’un label.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.