Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Ecologie

Cet article a été mis à jour il y a

L’écologie

 

L’écologie semble quelque chose de nouveau qui fait couler beaucoup d’encre parler pas toujours à bon escient vociférer et condamner d’autres personnes.

L’écologie doit être avant tout le respect serein de la Nature.

Celle-ci englobe ou contient minéraux, végétaux, animaux et humains.

Lorsque pour faire avancer ses idées même écologistes on condamne, on empêche, on barre des routes, des voies ferrées ou encore on frappe, il est logique de  se poser des questions quant à la bonne foi de ces prétendus détenteurs de la vérité à propos de l’écologie.

Faire avancer l’écologie en combattant les soi-disant opposés à celle-ci relève de sectarisme ou de l’application de la dictature.

A mon sens l’écologie doit être une attitude personnelle, d’abord positive envers la Nature avec tout ce qu’elle englobe. Installer le combat, la condamnation, l’éradication pour éliminer le mauvais pensant semble relever d’un autre âge ou l’on a vu tel le Phœnix mort renaitre de ses cendres.

Être doux et compréhensif avec la nature ne va pas avec la guerre contre ceux qui seraient anti-nature. Les perdants d’aujourd’hui seraient les gagnants de demain et la nature tout entière y perdrait.

Convaincre en donnant l’exemple de l’intégrité en créant des associations fortes, très fortes honnêtes et intègres appliquant à 100/100 les principes de la biodiversité au fur et à mesure que l’économie et la pensée des gens le permettent me semble plus efficace en cout global.

Mon père était en retraite dans le haut de l’Hérault proche du Camp du Larzac. Un jour il fut témoin très proche de ce fait divers. Lors d’un rassemblement écologiste au Larzac en 1981 mon père se trouvait près de la Vacquerie ou un hélicoptère déposa Mr René DUMONT (écologiste de renom)   Celui-enfourcha une bicyclette que lui présentait un valeureux défenseur de la cause et rejoignit les écologistes qui l’attendaient un kilomètre et demi plus loin le félicitant en arrivant à vélo.

Mon papa très près de lui à son arrivée, lui posa cette question : Ça ne vous gêne pas cette mimique d’arriver discrètement en hélicoptère sans que cela se voit et de rejoindre la manifestation en vélos pour faire bien ? Il n’a pas eu de réponse… Les journalistes, pourtant a l’affut de tout ne manquant rien n’ont rien vu de cet incident…

Durant ma vie professionnelle j’ai visité un grand nombre de pays en Europe, Amérique, Afrique et Asie. Sans conteste tous ceux qui ont visité les pays de l’EST dans les années 1989 90 91 ne peuvent nier que c’est dans ces pays que l’écologie était la plus mal traitée.

Tous les lacs de Pologne pollués, autour de Katowice, région minière, à 30 kilomètres à la ronde tout arbre, buisson, voiture et tout était recouvert d’une épaisse couche de poussière noire.

En Albanie ou j’ai été envoyé par l’ONUDI J’ai vu une rivière de couleur noire se déverser dans le lac de Pogradec (pourtant protégé contenant un poisson a chair tendre unique en Europe) les débris d’une mine de charbon dont elle était le déversoir unique des déchets. A Elbasan complexe sidérurgique d’Albanie il fallait nettoyer la poussière des tables en ville pour s’installer à la terrasse d’un café. Un nuage noir planait constamment au-dessus de l’usine et de la ville. J’ai aussi vu des moyennes montagnes dont on avait rasé complètement les arbres laissant libre cours à l’érosion.

En Roumanie j’ai vu autour des cimenteries sur des kilomètres avec les voitures ou des surfaces planes ainsi que les arbres de la poussière de ciment. Des rivières aux couleurs du ciment ou du charbon.

Dans tous ces pays j’ai vécu et vu des conditions de vie que l’on ne connaissait plus en France depuis longtemps.

Je ne peux laisser entrevoir que l’écologie doit être politisée. Pour ma part j’essaie de respecter la nature en circulant dans une automobile à 93gr de rejet co2 par kilomètre (une des moins polluantes sur la marché) j’ai un jardin ou ne pénètre plus aucun engrais ni produits phytosanitaire. J’achète des produits le plus possible 100/100 Originels. J’ose dire que le sigle AB n’est pas toujours correct pourtant il est défendu par des soi-disant écologistes. Être écologiste c’est aimer la Nature dans son ensemble en essayant chacun avec ses possibilités et son état d’avancement de vivre et de faire vivre l’écologie tous les jours partout où l’on est et où l’on travaille.

Être écologiste ça doit se voir sur et autour d’une personne sans avoir besoin de le démontrer ou de la proclamer. Être écologiste est un état de pensée avant tout.

  pour répondre ou apporter un éclairage nouveau : berten3@wanadoo.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
Translate / Traduire
×
×

Panier