Tentative de définition de la santé.

You are currently viewing Tentative de définition de la santé.

Définition

La définition de la santé est débattue depuis le début de l’humanité.

D’après l’Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S), en voici la définition :

“La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité.”

Cela semble être un objectif plus qu’un état. Avant d’être malade ou déclaré malade par un scanner ou IRM de routine on est en bonne santé, surtout pour des maladies à développement long. La santé est un mot un peu fourre-tout qui s’emploie pour différentes situations.

Ne dit on pas de quelqu’un de dynamique : “il p…e la santé !” ou encore “quelle santé !”

Le mot santé intervient également pour parler d’une entreprise : cette entreprise est en bonne santé !

La santé a un sens relatif, car il n y a pas de critère type pour en mesurer ou évaluer le degré, l’intensité.

Il y a des personnes avec un handicap qui sont robustes, jamais malade et toujours dynamiques. Ne peut on pas dire qu’elles sont en bonne santé ?

Regardez l’homme qui a traversé la manche amputé des 4 membres, Philippe Croizon. N’est-il pas en bonne santé ?

Le Docteur LEPRINCE disait  : la santé, c’est quand on ne sens pas ses organes.

La santé vue par la science

Sur certains sites scientifiques on invoque la non prise de médicaments à longs terme.  Vous vous sentez bien depuis toujours (il vous arrive d’avoir mal ici ou là ou d’être grippé mais ça ne dure jamais longtemps).

    • Votre poids est stable, ni trop élevé ni trop bas.
    • Vous mangez à votre faim (pas plus) et avec bon appétit.
    • Vous dormez correctement, et quand vous dormez moins, vous vous rattrapez la ou les nuits suivantes.
    • Vous n’avez jamais été hospitalisé pour autre chose que l’appendicite ou un accident sans gravité.
    • Vous ne prenez pas de médicament au long cours.
    • Vous n’êtes pas complètement sédentaire (vous marchez une demi-heure par jour au moins).
    • Vous ne fumez pas.
    • Vous avez une activité sexuelle régulière et plaisante.
    • Vos parents sont en assez bonne santé et/ou ont atteint l’âge de soixante-dix ans sans grand problème de santé.
    • Vous vous entendez plutôt bien avec votre conjoint(e).
    • Vos enfants (si vous en avez) vous tannent mais « pètent la forme ».
    • Vous n’avez pas (trop) de soucis d’argent ou de travail.

La santé vue par le coté spirituel

De mon point de vue, je fais quelques différences. Je pense que la santé s’acquiers, s’améliore, se maintiens ou se détériore en fonction du niveau spirituel qui dirige le niveau psychique, physique et scientifique.

J’ai remarqué que l’état de santé va de pair avec l’état spirituel.  Avec un état spirituel bas il est difficile de prendre de bonnes décisions pour sa santé. Il faut donc s’en remettre aux autres, à la science qui fera de son mieux.

La santé se maintien ou s’améliore par des moyens basiques qui sont de 3 natures différentes :

  1. Vivre et dormir dans un lieu sain
  2. S’alimenter sainement en faisant plaisir plus à l’estomac qu’au palais
  3. Penser et agir avec amour.

Il est  rare qu’un scientifique ou un intellectuel (ou les 2 à la fois) vienne me voir pour faire harmoniser son lieu de vie.  Pourtant les Druides et les  Egyptiens pratiquaient déjà ainsi il y a 5 000 ans. Dans les années 30 c’était courant et les scientifiques pratiquaient la radiesthésie.

Si la définition de la santé n’est pas la même pour nous tous, il existe toutefois le meilleur état possible pour chacun d’entre nous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.