02 96 79 19 32 ou depuis l'étranger +33 2 96 79 19 32

La radioactivité

 

 

Découverte par Marie et Pierre CURIE, celle-ci existe partout dans l’Univers à l’état naturel.
Dans la plupart de nos régions elle existe en quantité et qualité admissible par le corps humain. Celui-ci admets et jusqu’a 0.11 milli/sieverts /heure.
Comme toutes les influences cosmiques et telluriques, tout est polarisé.
il y a donc dans tout le côté négatif et le côté positif.
Il y a radioactivité négative : celle que nous connaissons bien.
Il y a aussi la radioactivité positive :que nous connaissons beaucoup moins.
N’avons nous pas encore dans ce domaine amplifié le négatif et oublier le positif ?
C’est à dire que si vous dépassez pour une raison ou autre cette quantité de radioactivité négative il vous faudra compenser cette dose en vous exposant dans des conditions de moindre importance pendant un temps assez long.
Si vous avez été exposé  à 0.20 milli/sieverts pendant un an, il vous faudra pour redevenir dans un risque moindre, vous exposer dans un rayonnement de 0.20-0.11=  0.9 milli/sievert pendant un an pour retrouver votre admissibilité sans risque.

Lorsqu’on accumule des doses au-dessus de notre admissibilité (0.11 milli/sieverts/heure)  on devient perméable aux coups de soleil, qui envoient des rayons radioactifs.

Sans le savoir les personnes atteintes d’un mélanome sont peut être dans ce cas ?
Dans les lieux d’habitations la radioactivité est aussi présente par la circulation du radon (Décomposition naturelle de l’uranium 235 présent dans les roches granitiques)
Les nuisances dues  à l’écoulement de l’eau souterraine, même en petite quantité (veines d’eau) sont radioactives à petites doses et journellement absorbées, accumulées avec d’autres nuisances, provoquent les plus graves maladies connues des 80 dernières années.

En conséquence, à chaque fois que dans la vie courante on accumule de la radioactivité celle-ci nécrose les cellules des différents organes du corps humain.

Les nombreuses techniques d’imageries et de soins ne sont-elles pas à elles seules responsables de la mort de beaucoup de personnes par le biais de leur affaiblissement général.
Ne pourrait on pas faire une sérieuse et large évaluation de ces techniques par des laboratoires indépendants ?
Ne dit on pas qu’un seul passage sous un scanner ou d’appareil semblable  équivaut  à plusieurs années complète d’exposition  et presque obligatoire  de radioactivité naturelle !
Alors si ces examens se renouvellent plusieurs fois dans l’année au bout de combien d’années la personne déjà souffrante va pouvoir récupérer ? Si elle ne s’en va pas avant ?
Tous les soins impliquant de la radioactivité sont ils vraiment sans conséquences pour l’humain ?
En ajoutant : radioactivité naturelle + Examens + Rayons + re-Examens = Détériorations des défenses Humaines?

Ci-dessous la réalité des examens et soins

IRM : pas de radiation

Radiothérapie : cela dépend mais très élevé au niveau de l’organe traité

Scanner : cela dépend : 15 mSv, 20 mSv, parfois plus                                                   mSv=micro/sievert

 

La CRIIRAD doit publier une etude sur le nucléaire médical.
Je l’ai demandé plusieurs fois a son Directeur Mr Roland DESBORDES, qui m’a répondu que c’était en cours… aout 2012

 

La circulaire du 25 juillet 2006 retient une limite de dose de « 1milliSievert par an en valeur ajoutée au rayonnement naturel pour le groupe de population le plus exposé au risque radiologique. Compte tenu de la situation particulière envisagée (réception et stockage de déchets) et des voies de transfert correspondantes, le groupe concerné sera en général le personnel du centre de stockage ». Cette valeur de 1  microSievert par an est retenue également par les arrêtés préfectoraux qui encadrent chaque site particulier. Source CRIIRAD

Soyons de bon sens ouvrons les yeux et les oreilles…
Beaucoup de personnes essaient d’émouvoir la population non sans raison, par le nucléaire des centrales, alors que l’on passe sous silence le nucléaire médical, beaucoup trop utilisé, souvent dangereux qui devrait nous soigner !

Translate / Traduire »