02 96 79 19 32 ou depuis l'étranger +33 2 96 79 19 32

Cela fait dix ans et quelques mois que je travaille sur la radiesthésie et la géobiologie.

Lorsque je me suis intéressé a la géobiologie j’étais atteint d’un cancer au colon descendant au niveau 6/8. Je savais que je ne me serai pas fait opéré. Mon père 1994 s’est fait opéré d un cancer aux intestins à Montpellier. La veille j’étais passé le voir a la clinique .Le chirurgien lui avait dit pour vous je n’aurais pas besoin de vous poser une poche . le lendemain a 15 heures quand mon père s est réveille il avait une poche. A cette époque je connaissais beaucoup de monde j’avais les moyens pour renvoyer le chirurgien au tribunal. La poche étant en place aucune marche arrière possible .je décide de ne rien faire. Mon père rentre chez lui à St Jean de Fos. Les poches à leur raccord avec le corps fuient… au bout de quelques jours on dit qu il faut changer le joint. Un jour mon père,  qui avait finit la guerre dans septième armée américaine a Dresde bombardée au Napalm en avait vu de toutes les couleurs, m’appelle, il pleurait je n ai plus un slip de sec sur 50. Oui car le joint se radiodermite de plus en plus vite. Malgré qu il n avait jamais pris l’avion je décide d’aller le chercher en avion pour le ramener plus près de moi à Ploufragan cotes d’Armor Je lui trouvais la meilleure chambre dans une maison de convalescence.puis trois semaine après la verge saignait, je lui conduit à la clinique  trois semaines  après il décédait. Ce jour-là, j’ai compris que si j’ avais un cancer je ne me ferais pas opérer. Mon père avait écouté son médecin traitant et crut le chirurgien pour finir par décéder 6 mois après.

Aujourd’hui  je regrette toujours de lui avoir dit d’écouter son médecin. Il m’avait demandé ce que j’en pensais. Je lui avait rétorqué: Si tu lui fais confiance, accepte.

A cette époque je ne connaissais rien des ondes, j’ai appris beaucoup dans ces dix dernières années.

Pour faire court, je ne voit guère de médecins guérir du cancer. Pour tout vous dire je n’en voit pas.

Ce qui me désole est que bon nombre de mes concitoyens souffrent et vont souffrir par les effets secondaires de la chimiothérapie pour n’être qu’en rémission temporaire … J’ai été appelé à côté de Lyon pour aider une personne à s’en aller tranquillement. Cette personne a subit 10 années de chimiothérapie! j’ai été sociétaire quelques années de la CRIIRAD (commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité) , ardente combattante du nucléaire civil et acceptante complice du nucléaire médical.

J’ai demandé à maintes reprises une évaluation de la radiothérapie sur les personnes atteintes de cancer.

Les réponses : c’est complexe; il nous faut des budgets … que nous n’avons pas. Nous allons essayer …”Pour …(le financeur) le sujet est trop sensible ( j’ai la réponse  complète).

Le Directeur m a répondu que j’étais agressif dans ma demande

Translate / Traduire »